L'Aunkai en terre bretonne !

Publié le par La Spirale

 

affichebrest.jpg

 

Il est loin le temps des invasions et des conquêtes ou le mot d'ordre était "vole, pille, viole" (!) et heureusement.

 

Mais c'était sans compter,  l'investissement  important de personnes qui ont dédiés leur vie ou une partie à leur ART.

 

C'est par l'intermédiaire du blog de Léo Tamaki qu'au lieu d'une licence , j'ai fait  l'expérience de l'Aunkai.

 

Bon nombres d'articles sur les blogs  en parlent et commencent véritablement à rendre cette pratique moins obscure aux yeux des "profanes".

 

Mais hélas, il est parfois diffcile de se bouger...les fesses, ou alors c'est le côté finance qui pêche.

 

Dans l'état actuel on parle beaucoup de sport et de sports de combats, de compétitions et si tout cela à sa place  dans ce monde, il convient de ne pas faire l'erreur de passer à côté d'un jeune maître (45 ans)  qui propose  un  travail martial de qualité supérieure.

 

Supérieure,non en terme de jugements mais en termes de faits. Lors de ma pratique Karate j'ai cru, bien  naïvement, que j'avais intégré des principes et  j'était assez confiant en certaines capacités. Force est de reconaître que cela à été balayé par l'état corporel d'Akuzawa Minoru sensei.

 

Qu'importe que votre petit doigt soit décalé, au diable que votre shuto soit plus ou moins à 45°, l'Aunkai se veut une méthode qui crée un corps lié et uni; du sommet de votre tête à vos doigts de pieds. Et CELA  crée la différence entre une technique que l'on croit efficace et l'efficacité elle même.

 

Le travail des Tanren, austère, il est vrai,  apporte une cohésion corporelle significative et ce pour le plus grand bien de VOTRE pratique.  Le travail de l'Aunkai est un enrichissement qui vous fera percevoir les "manques" de votre pratique et pourra vous redonner goût   à retravailler ce que vous considéreriez comme acquis.

 

Bien souvent ce n'est pas la discipline qui est en cause mais bien notre travail intérieur qui  ne permet pas de valider une technique ou un enchainement. Et il se peut qu'on se perde à dénigrer sa disicpline alors que se qu'on y injecte n'est pas ce qu'il faut. C'est rude mais il faut, je pense, tâcher de se faire face  avec une certaine lucidité.

 

  C'est pour quoi, je vous invite chaleureusement à venir  le samedi 14 avril à Brest, au centre Tsurugi  et faire l'expérience du travail de l'Aunkai, avec son fondateur, nul doute que vous en sortirez transformé.

 

La puissance générée par Minoru Akuzawa laisse rarement indifférent et ressentir sa technique  peut s'avérer précieuse pour ceux et celles qui cherchent l'expression d'UNE efficacité via UNE orientation de travail corporel.

 

 

Le stage :

 

samedi 14/04/2012  de 9h à 12h et de 14h à 18h

 

journée : 60€

demie-journée : 35 €

 

contact : misogidojobrest@gmail.com

                06 03 92 79 30

 

 

 

 

Les magazines japonais Hiden et le magazine français Karaté Bushido lui ont consacré différentes interviews. Outre ces articles voici un lien vers une interview très complète de Minoru Akuzawa par Léo Tamaki. 

 

http://www.leotamaki.com/article-interview-akuzawa-minoru-le-maitre-de-la-force-interne-de-l-aunkai--40473411.html

 

 

<iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/DL7g_xDrJmE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>


 

 

 

Publié dans Arts Martiaux

Commenter cet article

ewe 17/10/2012 01:49

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)