Soshin...encore un fois

Publié le par La Spirale

galaxy

 

Bonjour, happy shinny people !

 

il est arrivée beaucoup de choses depuis le dernier post et , n'ayons pas peur des mots, une vague  de  "je ne sais pas trop par quel bout reprendre le fil de mes pensées" était mon compagnon de ces derniers jours.

 

Certains diront, peut être, "ah ben oui, quand on "blog" il faut assumer", et... ils ont raison;- j'assume mes dires et  la paresse qui fut mienne, d'ailleurs c'est bien la dernière fois que je justifie mon silence et la piètre régularité de mes écrits.

 

Certains, très observateurs, ont remarqué la vignette qui illustre une galaxie  spiralée...hum huum...

 

Non je n'ai pas été l'un des élus pour un tour sur "virgin space" mais je dois dire que la tête m'en tourne encore... , de  ma nouvelle orientation : la fasciapulsologie.

 

quelques mots  pour situer (même si vous trouverez le lien du site, à droite de l'écran) :

 

"La fasciapulsologie est la thérapie manuelle révélée et mise au point en France par Christian Carini il ya 50 ans  et enseignée depuis plus de 30ans.Elle est pratiquée aussi dans d'autres pays, Canada, Egypte, Suisse...

 

Cette méthode douce conssiste en une harmonisation su système neuro-végétatif et s'intéresse à l'individu dans sa globalité (du nourrison à l'adulte)

 

Le premier élément de cette thérapie est le Fascia. Il s'agit d'une finne enveloppe qui protège et soutient l'ensemble de nos organes, de nos muscles et de nos viscères; elle est très sensible au stress physique et psychologique.

 

le second étant la Pulsologie, c'est à dire le poul artériel. Le sang ne circule pas de la même façon dans une zone saine que dans une zone lésée, ou son flux est entravé (ralenti, saccadé, blocqué...).

 

Il est important  de signaler qu'il ne s'agit pas d'une manipulation de la structure osseuse mais que cela opère par mobilisation tissulaire.

 

La méthode repose sur le toucher et la capacité des mains à ressentir les micro mouvements les plus subtils du corps. "

 

 

Voilà résumé la pratique qui va me voir  m'investir plusieures années.  Et oui,  cela demande un  investissement important  à plusieurs niveaux  mais ce type d'enseignement ne peut se réduire à quelques heures et ne souffre d'aucune approximation.

 

N'en déplaisent à certains, cette pratique n'a rien de fantaisiste et exige une grande écoute , une précisison  très fine , de ne pas projetter (attitude neutre) et d'avoir une main disponibleet ouverte à l'autre.

 

Cela ne vous rappelle rien ? Allons, quel est l'objet de pratique qui necessite une écoute fine de son intérieur, exige un mental posé et ouvert à ce qui vient, une disponibilité corporelle qui offre la possibilité de répondre de manière pertinente via un geste, une attittude...?

 

Je n'irai pas plus avant car je suis actuellement un novice, après l'Aunkai avec son lot de promesses mais également avec le côté "prends ça dans ton ego", me voici sur la voie de la Fasciapulsologie, ou il faudra faire face avec honnêteté à ses travers, ses croyances et accepter le regard du Maître, ses conseils mais aussi ses critiques !

 

Et sans moufter, s'il vous plaît, car il est facile de jouer au touriste et de faire très vite des raccourcis, comparaisons qui , même si cela peu être intéressant, n'apportent pas  ce qui doit être recherché et intégré : le ressenti et sa justesse.

Pas celui qu'on croit juste mais celui qu'il l'est. Et cela ce ne sont pas les mots ni les litanies sur des forum qui peuvent l'apporter, non il faut entrer en soi et (se) donner pour recevoir;- vider sa tasse de thé en est une classique autre manière d'en signifier la porte d'entrée.

 

De l'enthousiasme, et comment ! De l'excitation, ô tant que tant ! Je me sens espiègle comme un écolier !

 

Il est vrai que nous n'avons eu qu'une seule session, mais j'ai vraiment hâte de retrouver mes compagnons (une quinzaine) et de pouvoir travailler de nouveau l'aventure des fascias.

 

Beaucoup de temps est conscré à la pratique corporelle et nous changeons  régulièrement de partenaires, il est évident que les corps étant différents, il faut les sentir dans leur particularité et  s'adapter. C'est très  formateur et évite de se scléroser, en outre cela nous permet de retrouver une seconde jeunesse, ce qui est bien appréciable.

 

Je ne suis pas persuadé que je publierai beaucoup là dessus,  tout d'abord parceque je n'en suis qu'au début, donc  je ne souhaite pas  dire des choses éronnées et  puis il est plus pertinent d'en discuter de vive voix... ou mieux... de vous laisser tenter par  une séance.

 

Mes mains  se feront une joie de vous accompagner.

 

Dja ne !

Publié dans Santé

Commenter cet article